Apres avoir enfin validé nos demandes de visas iraniens et ouzbecks (que nous récupèrerons à Ankara), mais pas le turkmène avec qui nous avons eu un dialogue de sourds (frontières fermées, nécessité d'une lettre d'invitation, etc...), nous émigrons vers la berge asiatique où ous rencontrons la charmante chanteuse Sumru Aruyuğaen dont j'avais eu le contact par un ami. Celle-ci me propose d'organiser un concert à mon retour et me donne le contact d'un certain Bingöl, habitant sur l'île de Büyükada, en face d'Istanbul. Ce sympathique personnage, après des années d'exils dans divers pays (Hollande, Nicaragua, Grèce...) est revenu se poser sur cette île tranquille. Avec sa collegue Sybela, il participe à la création d'une galerie-café-concert sur Büyükada. J'y reviendrai faire un concert aussi.

Voici Bingöl avec Goum, accompagné du drapeau de la révolution sandiniste...photo_mandra_161photo_mandra_165  avec moi et ses chats