Passée la frontiere, c'est une autre planète, rien a voir avec l'Iran, personne pour vous proposer un thé, on sent réellement le sovietisme s'abattre sur nous.
La ville D'Ashkabad est un immense temple au feu dictateur Turkmenbashi (mais rassurez-vous son successeur est tout a fait semblable au point que¸ sur les photos on a du mal a reconnaître s'il s'agit de l'un ou l'autre): Portraits immenses, statues dorées et architectures flembantes neuves de type carton-pâte...Le mieux c'est peut-être les informations radios en anglais (comme si le monde entier s'interessait au Turkmenistan...) qui ne parle que du président et de son petit pays. Et la musique d'ouverture des infos!: la guerre des étoiles!

DSC02694DSC02774