19 novembre 2008

Big Bazar

Finalement, on s'attache à cette grosse masse urbaine soviétique. Entre les grandes avenues, on trouve des quartiers plus intimes dans lesquels on se perd des heures (les plans sont fait avec la plus grande mauvaise fois, et les nom de rues ont tous changés depuis l'indépendance). On ne manquera pas le Bazar Chorsu, lieu haut en couleur où l'on vend tout et n'importe quoi.
Posté par mandra à 18:52 - Commentaires [2] - Permalien [#]